Maintenance Site Web, Pourquoi et comment l'effectuer en 6 points clés ?

Comment choisir le meilleur hébergement web

La maintenance de son site Web n’est pas une étape facultative, mais obligatoire pour permettre à celui-ci de continuer à vivre. Elle permet généralement d’assurer la sécurité de son site, de maximiser sa rapidité et de le faire évoluer pour garder le cap face la concurrence.

Le plus souvent, l’entretien d’un site Internet est assuré par une agence digitale qui effectue des vérifications quotidiennes et agit en cas d’urgence pour résoudre les problèmes. C’est par exemple le cas de AMS Focus qui assure la maintenance de vos plateformes Web indépendamment de leur technologie de création.

En quoi consiste réellement la maintenance site web ?

Pour faire simple et rapide, la maintenance site web renvoie à un certain nombre d’interventions qu’on effectue sur un site internet pour s’assurer de son bon fonctionnement sur le long terme. Autrement dit, ces actions sont comme une sorte d’assurance vie pour un site en ligne.

Et comme le dit le dicton, prévenir vaut mieux que guérir ! Ceci s’applique davantage lorsqu’on a affaire à la maintenance web d’un site professionnel. En effet, il est question de prévenir les risques de plantage du site.

Ce qui est d’une extrême importance, car auxquels cas, les conséquences, surtout d’ordre économique pourraient causer d'importantes pertes pour l’entreprise. En outre, une telle opération permet également d’effectuer régulièrement des améliorations sur une plateforme digitale. Autant de raisons pour ne pas s’en passer.

Confiez la maintenance de votre site à nos experts.

Pourquoi faut-il effectuer de la maintenance de site Web ?

Pour répondre à cette interrogation, il faut comprendre, tel qu’énoncé plus haut que : la création d’un site Web ne se résume uniquement au niveau de création et de sa mise en ligne. Il est nécessaire, voire obligatoire d’y faire un entretien régulier pour un fonctionnement optimal sur le long terme. Et aussi pour d’autres raisons suivantes.

01 - Pour optimiser la visibilité du site

Un site internet doit être bien référencé ! En effet, c’est un élément important car il contribue à l’augmentation du nombre de prospects et de visiteurs. Bien entendu, le référencement a pour objectif d’améliorer la position d’un site dans les moteurs de recherche. 

Cela peut être tout à fait possible grâce à la maintenance de site Web. Ce qu’il faut noter ici, c’est que l’algorithme de Google porte une grande attention à la pertinence, la qualité et l’actualisation d’une plateforme en ligne. C’est de cette manière qu' il détermine sa position sur son moteur de recherche. 

Dans de cas, on recommande généralement de faire régulièrement des mises à jour des contenus et de produire de nouvelles publications pertinentes. C’est le cas précisément des articles, des vidéos, des images, etc.

02 - Pour améliorer l’expérience utilisateur

Pour avoir la satisfaction de sa clientèle et bénéficier d’une optimisation des ventes, il est primordial d’améliorer l’expérience client le site. Cet aspect se réfère entre autres à la vitesse de chargement du site. 

En effet, l’évolution des nouvelles technologies font aujourd’hui que les internautes perdent patience. Si un site met quelques secondes de trop pendant son chargement, les prospects vont immédiatement migrer vers un site concurrent. 

Pour ne pas laisser partir ses potentiels clients, il est impératif d’effectuer une maintenance sur site tous les mois. Ainsi, le concepteur s’assurera d’optimiser la plateforme pour que sa vitesse de chargement soit optimale. Mais qu'elle puisse d’adapter aux attentes des internautes.

Maintenance Site Web

03 - Pour assurer la sécurité du site Internet

Il y a des sites qui sont faits par des lignes de codes bien complexes. Mais cela ne suffit pas à les mettre à l’abri de certains pirates malveillants. Surtout que ces hackers peuvent causer de gros dégâts sur un site internet. Plus encore, si l'on a affaire à un site transactionnel.

Étant donné qu’il faut absolument assurer la sécurité et la confidentialité de la clientèle, il est donc du devoir du gestionnaire du site de tout mettre en œuvre pour éviter une quelconque menace de pénétration dans le site. Ainsi, pour empêcher toutes les intrusions, il faut que les logiciels fassent régulièrement l’objet de mise à jour.

De plus, c’est une action qui doit s’inclure dans le plan de maintenance Web mensuel. Ces mises à jour doivent intégrer les derniers correctifs et les dernières versions de sécurité disponibles.

04 - Pour assurer un bel avenir du site

La maintenance d’un site Web permet de le préparer à un bel avenir. Plus encore s’il s’agit d’un site de business. Par exemple, suite au lancement d’un nouveau produit ou service qui fait buzz ou de la signature d’un nouveau contrat, il est possible d’effectuer d’importants changements sur cette infrastructure digitale. 

Lorsqu’un site web se met à jour régulièrement, il n’y a aucune difficulté de scalabilité. De plus, il sera plus facile de l’adapter aux nouveaux changements qui peuvent avoir lieu au sein de l’entreprise. Par ailleurs, il peut aussi être question de changer complètement son interface pour l’adapter à une nouvelle cible. Ainsi, un tel site est prêt pour de nouvelles opportunités.

Confiez la maintenance de votre site à nos experts.

Comment se fait la maintenance sur un site Web ?

La maintenance sur site est un processus incontournable qui se fait en suivant un certain nombre d'étapes bien précis.

Le contrôle technique

Cette première phase doit commencer par une collaboration avec un prestataire ou un professionnel spécialisé dans les métiers du web. Autrement dit, il faut confier au spécialiste la maintenance du site internet sur les aspects techniques. Une prestation pareille inclut le plus souvent :

A noter que le contrôle du site se fait tous les mois. Ce qui permet d’assurer au site des mises à jour constantes. En plus, cela corrige toutes les failles liées à la sécurité.

L’actualisation des contenus

C’est une démarche qui doit faire partie intégrante de l’entretien d’un site Internet. En effet, elle permet à ce que la plateforme soit continuellement visible auprès des potentiels clients. Pour ce faire, il faut dans les contenus les informations récentes. 

Ceci se fait par la création d’articles inédits dans la catégorie « actualités » par exemple, ou « blog ». Ces derniers sont d’excellents moyens de mettre à jour tous les contenus. Par ailleurs, on doit veiller à produire régulièrement de nouveaux contenus. Le but est d’avoir de nouveaux visiteurs et même de les fidéliser.

Pour finir, on n’oublie pas de vérifier un certain nombre de points. Il s’agit notamment de l’obsolescence des contenus, leur lisibilité et aussi le respect des principes SEO. Bien entendu, cela permet à ce que la plateforme occupe une bonne position sur Google.

Le contrôle de la vitesse de chargement

Lorsqu’on se réfère aux statistiques, on remarque un taux de rebond de 40 % sur les sites qui prennent plus de 3 secondes à afficher leurs pages. Ceci étant, un site en maintenance via un contrôle du cache peut contribuer efficacement à améliorer la vitesse de chargement et mieux satisfaire les visiteurs. Gérer le cache d’un site internet se fait beaucoup plus par son nettoyage. Ainsi, la navigation en ligne devient bien plus dynamique.

La sauvegarde des données

C’est une étape importante dans la maintenance Web. La sauvegarde des données consiste à conserver de façon périodique, toutes les données d’une plateforme en ligne.

Ce qui permet de faire face à une éventuelle défaillance du matériel (panne du serveur), ou aux attaques de virus ou de hackers. De plus, la fréquence de la sauvegarde des données est fonction du contenu du site. Cependant, il est possible d’opter pour une sauvegarde automatisée. Celle-ci peut être quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. 

Par ailleurs, on a également des options de sauvegarde avancées. Elles consistent à sauvegarder ou stocker les données dans plusieurs points géographiquement éloignés. Cette méthode assure la conservation de certaines données, même s’il arrive un incident majeur au niveau du datacenter.

Le monitoring

Le monitoring est aussi une forme de maintenance de sites internet. Il consiste à veiller sur « l’état de santé » du site en surveillant son accessibilité à tout moment. Les outils de monitoring se trouvent facilement en ligne. 

C’est grâce à eux que le gestionnaire est informé immédiatement lorsque se produit une anomalie. Ce qui lui permet d’être réactif et de résoudre les problèmes dans de meilleurs délais pour que le site ne soit pas pénalisé. Le but est que cela ne puisse pas impacter sur le chiffre d’affaires.

Confiez la maintenance de votre site à nos experts.

Quelles sont les types de maintenance de site Internet ?

Assurer la santé d’une plateforme digitale concerne généralement la réparation, la vérification et ou l’optimisation d’un service en ligne. Dans cet article, nous vous présentons 3 types de maintenance de site web.

La maintenance préventive

Elle consiste à faire des mises à jour de sécurité sur le site en ligne. De ce fait, les solutions comme l’« Open Source », qu’on utilise généralement en se basant sur les extensions, les plugins, les modules doivent rapidement être mis à jour. En effet, il s'agit d'actions dites obligatoires sans avoir de bugs ou de dysfonctionnement.

De même, il est question de faire des sauvegardes régulières avec des back up et de les archiver en cas de problème. Ainsi, en cas de piratage, les données ne pourront pas se perdre. En gros, la maintenance de site web préventive a pour but de limiter les risques de perte de données, de bugs, etc.

La maintenance corrective

Ici, c’est lorsqu’un site arrête de fonctionner et qu’il faille le réparer complètement. En effet, cette action consiste à corriger les anomalies, les erreurs, les incidents, les défaillances ayant pour effet de gêner ou de stopper le fonctionnement d’un site. Lorsqu’un bug survient les questions à se poser sont les suivantes :

Tout ceci permet d’aider le webmaster ou le professionnel chargé de mieux comprendre l’origine du problème et apporter la solution adéquate. De plus, les mises à jour des CMS peuvent causer des erreurs et modifier le site. Il faut donc bien porter une attention particulière sur les détails de leurs mises à jour.

La maintenance évolutive

Il s’agit à la base d’une sorte de maintenance web qui n’est pas prévue. Mais on la sollicite dans le but de faire évoluer son infrastructure digitale pour un projet bien précis. Ainsi, les besoins peuvent évoluer et il faudra par exemple :

Vous l’aurez compris, la maintenance évolutive se fait suivant les nouveaux objectifs qu’une entreprise voudrait atteindre. Par conséquent, il y a de fortes probabilités d’une refonte complète du site. Pour minimiser les coûts, il faut penser à la maintenance web dès la création de la vitrine en ligne.

A qui faut-il confier la maintenance du site Web ?

Il est possible de faire cette activité soi-même, plus encore s’il s’agit d’un blog. Néanmoins, c’est une démarche qui requiert de bonnes connaissances en informatique. Cependant, en fonction de la complexité, il sera nécessaire de faire intervenir un professionnel spécialisé en la matière.

Dans ce cas, si on a affaire à un site important, qui accueille un grand nombre de visiteurs au quotidien, avec de nombreuses pages liées à des modules, il faut opter pour une collaboration. Le plus souvent un professionnel expert dans la maintenance site web fait des offres qui varient en fonction des caractéristiques d’un site. En outre, ses services se proposent généralement sous la forme d'abonnements mensuels.

Confiez la maintenance de votre site à nos experts.

Rédiger un article optimisé SEO, les 06 meilleures astuces

pexels tobias dziuba 942331

Apparaître parmi les premiers résultats de recherche dans la SERP Google, c’est l’objectif de toute personne qui publie un article sur Internet. Cela permet d’avoir plus de visiteurs et ainsi augmenter le trafic de son site.

Cependant, avec la grande concurrence dans presque toutes les thématiques sur internet, réaliser cet exploit est beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Du moins, lorsqu’on ne connaît pas les techniques de référencement naturel qui permettent d’obtenir un article optimisé SEO. Découvrons les dans la suite de ce billet.

D’abord, pourquoi faire des articles optimisés SEO pour son site Internet ?

Pour avoir la réponse, il faut tout d’abord savoir ce que signifie SEO = « Search Engine Optimization » et en français « optimisation pour les moteurs de recherche ». Un article optimisé SEO peut être vu comme un article qui répond aux attentes d’un moteur de recherche. Ce qui lui permet alors de gagner en place dans le classement des résultats.

Maintenant, à quoi ça sert d’être dans les premiers résultats ? Pour vous donner une idée, il suffit d’observer ces statistiques :

Cela montre à quel point votre position impacte grandement sur la quantité de votre trafic. Mieux vous êtes classé, plus vous attirez les visiteurs, plus vous gagnez en visibilité.

Par ailleurs, l’aspect quantitatif n’est pas le seul à prendre en compte. N’oubliez pas que l’objectif ce n’est pas seulement d’avoir des visiteurs, mais aussi de les transformer en clients, voire en ambassadeurs de votre entreprise. Sur ce point, la qualité de l’article est très importante et là encore, l’optimisation SEO joue un rôle crucial.

Ça y est : vous savez à quoi sert un article optimisé SEO, voyons maintenant étape par étape comment rédiger un.

1 - Le choix du mot-clé

La première étape pour rédiger un article optimisé SEO, c’est de choisir un mot clé autour duquel parlera l’article. En d’autres termes, il s’agit du mot ou de l’expression qui représente le thème principal de votre article. Pour avoir un bon mot clé, plusieurs astuces peuvent être utilisées.

D’abord, pourquoi faire des articles optimisés SEO pour son site Internet ?

Pour avoir la réponse, il faut tout d’abord savoir ce que signifie SEO = « Search Engine Optimization » et en français « optimisation pour les moteurs de recherche ». Un article optimisé SEO peut être vu comme un article qui répond aux attentes d’un moteur de recherche. Ce qui lui permet alors de gagner en place dans le classement des résultats.

Maintenant, à quoi ça sert d’être dans les premiers résultats ? Pour vous donner une idée, il suffit d’observer ces statistiques :

Cela montre à quel point votre position impacte grandement sur la quantité de votre trafic. Mieux vous êtes classé, plus vous attirez les visiteurs, plus vous gagnez en visibilité.

Par ailleurs, l’aspect quantitatif n’est pas le seul à prendre en compte. N’oubliez pas que l’objectif ce n’est pas seulement d’avoir des visiteurs, mais aussi de les transformer en clients, voire en ambassadeurs de votre entreprise. Sur ce point, la qualité de l’article est très importante et là encore, l’optimisation SEO joue un rôle crucial.

Ça y est : vous savez à quoi sert un article optimisé SEO, voyons maintenant étape par étape comment rédiger un.

1 - Le choix du mot-clé

La première étape pour rédiger un article optimisé SEO, c’est de choisir un mot clé autour duquel parlera l’article. En d’autres termes, il s’agit du mot ou de l’expression qui représente le thème principal de votre article. Pour avoir un bon mot clé, plusieurs astuces peuvent être utilisées.

2 - Le choix du champ sémantique

Un bon article optimisé SEO doit avoir à côté du mot clé principal un champ sémantique. Il s’agit d’une famille de mots et expressions qui se rapprochent plus ou moins de votre mot-clé principal. Ici, la liste que vous avez dressée plus haut vous sera d’une grande utilité. Il existe même des outils en ligne qui permettent d’avoir un champ sémantique à partir d’un mot ou d’une expression.

3 - La structure de l’article optimisé SEO

Vous en conviendrez avec nous que lorsque vous faites une recherche sur Google, vous êtes plus intéressé par les articles qui sont faciles à lire, les articles les mieux structurés. Eh bien, c’est pareil pour tout le monde. Une bonne structure aide non seulement le moteur de recherche à facilement se retrouver dans votre article, mais aussi les internautes. C’est pour cette raison qu’un article SEO friendly doit être le mieux structuré possible.

Le titre

Tout commence par le titre de l’article. Il ne doit être ni trop long, ni trop court. En général, il doit faire entre 4 et 10 mots et contenir le mot clé principal. Le titre doit être assez accrocheur et donner envie de cliquer dessus, car c’est lui que l’internaute verra en premier lieu.

L’introduction

En bas du titre, on doit retrouver une courte introduction de l’article qui donne envie de lire la suite. Dans la rédaction de l’introduction de votre article optimisé SEO, il faut prendre en compte le fait que plusieurs internautes se basent dessus pour juger de la qualité de votre article. Ils décident ainsi à partir de l’introduction si ça vaut la peine de lire la suite.

Le corps de l’article SEO friendly et le rôle des balises hn

Après l’intro, on retrouve le corps de l’article. C’est ici que la structure proprement dite se joue. En effet, votre article doit être structuré à l’aide des balises title h1, h2, h3, h4… Elles permettent de donner une bonne hiérarchie à votre contenu afin de facilement s’y retrouver. Chaque partie du contenu doit avoir un titre et être classée dans la hiérarchie de l’article avec les balises title. h1 est plus important que h2, h2 plus important que h3 et ainsi de suite.

Pour que vous compreniez mieux, si h1 est le titre d’un livre, h2 doit être le titre d’un chapitre et h3 celui d’un sous-chapitre. Par exemple, vous êtes en train de lire un paragraphe dont le titre de la partie est « le corps de l’article SEO friendly et le rôle des balises hn » (h3), coiffé par le titre h2 (la structure de l’article optimisé SEO) lui-même coiffé par le titre h1 (les 6 meilleures astuces pour rédiger un article optimisé SEO.). Seul le titre du chapitre doit être en h1. Il est par ailleurs recommandé d’inclure le mot clé dans certains de vos titres (environ 60 %).

En ce qui concerne le nombre de mots, il n’y a pas de valeur fixe recommandée pour tous les articles puisque la quantité du contenu dépend grandement de l’article en question. Toutefois, il est déconseillé d’opter pour des articles très courts (moins de 500 mots).

article seo optimisé

4 - Un contenu de bonne qualité

Après avoir parlé de la forme de votre article optimisé SEO avec la structure, venons sur le fond. La seule règle à ce niveau, c’est d’avoir un contenu de qualité et unique. Il doit être riche et répondre à une problématique bien précise.

En effet, chaque fois qu’un internaute fait une recherche, c’est parce qu’il a un souci ou qu’il cherche une information. Il faut qu’à la fin de la lecture de votre article, il soit satisfait. Cela n’est possible que si votre contenu est de bonne qualité et précis. En outre, il faut absolument éviter le plagiat ou duplicate content et fournir un contenu unique.

5 - L’optimisation à l’aide des images

Les images, et le visuel en général, jouent un rôle important dans le référencement naturel. Elles permettent d’une part de retenir les internautes étant donné qu’elles rendent la lecture plus digeste. D’autre part, elles rendent la page web plus attractive et le contenu plus compréhensible. N’hésitez donc pas à inclure les images dans vos articles SEO friendly.

Par ailleurs, les images sont aussi les portes d’entrée à votre site web puisqu’elles sont référencées dans Google Images. Elles contribuent donc ainsi à une augmentation du nombre de visiteurs. Autre chose, Google ne « voit » pas les images et ne sait pas ce qu’elles contiennent. Son seul point de repère, c’est la description de l’image. Elle doit donc être assez pertinente et si possible contenir certains mots clés.

6 - Le Maillage interne

Pour un bon référencement naturel de votre site, il faut aussi penser au maillage interne. Il consiste à relier les différentes pages d’un site internet par des liens. Cela permet d’une part aux internautes de s’informer plus en profondeur sur un sujet. Ils peuvent ainsi passer plus de temps sur votre site et mieux vous découvrir. D’autre part, les robots des moteurs de recherche peuvent facilement cerner la cohérence entre vos articles.

FAQ - article optimisé SEO, les questions qui reviennent le plus

Bien qu’il soit possible de placer vos mots-clés partout dans votre article optimisé SEO, il existe certains endroits stratégiques : le titre, les sous-titres, la méta-description, l’introduction et la description des images.

En référencement naturel, le contenu doit rester le plus naturel possible. Il faut donc éviter le bourrage des mots-clés en mettant après chaque 2 phrases. L’idéal, c’est de mettre un mot-clé après environ 120 ou 150 mots.

Elle se place en bas du titre dans la liste des résultats du moteur de recherche. Son principal but, c’est d’inciter l’internaute à cliquer sur le lien.

SERP Google, c’est quoi et quel est son impact sur le SEO ?

Lorsqu’on est familier avec le Web et le SEO, il y a un sigle qu’on entend constamment : SERP Google ou encore SERP SEO. De façon grossière, cela représente une page Web affichée par un moteur de recherche.

Notons tout de même qu’il s’agit d’un sigle anglophone qui signifie « Search Engine Result Page ». Pour les propriétaires de sites Web, les serps sont vus plus que de simples pages Web. Leur étude représente une mine d’informations pour l’optimisation du SEO des sites Internet.

Aujourd’hui, nous avons décidé de faire le point sur cet élément en répondant aux questions suivantes : Qu’est-ce que le SERP (cas de Google) ? Comment fonctionne-t-il ? Et quel est son impact sur le classement de vos pages ? Let’s go…

Google SERP, c’est quoi concrètement et comment fonctionne-t-elle ?

serp google

Par définition, la SERP représente une page de résultat sur un moteur de recherche à l’instar de Google. En d’autres termes, lorsqu’un internaute arrive sur un moteur de recherche et saisit une expression clé, par exemple « quelles sont les fonctionnalités de la SERP », il reçoit en retour une page Web avec plusieurs éléments de réponse à sa préoccupation. Cette page de résultat s’appelle la SERP.

Contrairement à une page Web classique, la SERP est en constante évolution dans le but de satisfaire le mieux possible l’internaute. Elle peut donc ne pas être la même pour le même mot clé saisi au même moment par deux utilisateurs différents. Ceci s’explique par le fait que deux internautes peuvent avoir des besoins différents portant sur le mot clé.

Par exemple, si vous saisissez dans la barre de recherche « agence digitale », cela peut dire que vous voulez, soit savoir de quoi il s’agit ou alors vous voulez trouver une agence digitale. Le moteur de recherche connaît à l’avance votre besoin en se basant sur votre activité sur le Web et affiche les résultats qui correspondent à celui-ci. De même, de nombreux autres éléments peuvent influencer les serps Google (localisation géographique, âge, période de l’année…).

Quels résultats sont présents dans la SERP de Google ?

Dans Google, la SERP affiche environ une dizaine de résultats organiques. Chaque résultat comprend plusieurs éléments parmi lesquels :

Remarque : en fonction des requêtes et de l’utilisateur, certains éléments comme le nombre d’avis client, le prix s’il s’agit d’une page produit, les images et vidéos, le knowledge graph, résultat zéro… Peuvent également s’afficher sur une SERP.

Tous ses éléments ont un rôle commun : celui d’informer l’internaute sur la pertinence du résultat. Pour le responsable SEO, il est important d’optimiser chacun de ses résultats pour accroître ses chances de gagner en place dans ce classement précieux.

Quels sont les enjeux de la SERP Google pour le SEO ?

agence de référencement

Le SEO se résume à obtenir le meilleur positionnement dans la SERP pour un mot clé. Ici, vous devez comprendre 02 choses à savoir : la limitation des résultats dans ce classement et le comportement de l’internaute face à celui-ci.

D’abord, la limitation des résultats de la SERP à environ 10 par requête et en première page fait que très peu de sites y seront affichés. Ensuite, le comportement de l’internaute montre que celui-ci se contente généralement des premiers résultats affichés dans la SERP 1 (première page).

A partir de ces deux éléments, on peut conclure que ce fonctionnement de la SERP est en étroite relation avec vos objectifs SEO. Vous devez mettre sa conquête à tête de liste de vos actions et surtout comprendre comment la conquérir grâce au référencement naturel.

Les impacts des serps et ses éléments sur le trafic de votre site ?

Dans l’univers du référencement naturel, les propriétaires de site Web ont une seule phrase en bouche : « je veux être premier sur Google ». De façon théorique, « être premier » dans la SERP de Google garantit d’obtenir un meilleur trafic, mais dans la pratique la donne peut changer.

En effet, certains facteurs comme le titre, la date d’indexation de votre page, la meta description (snippet)… Peuvent conditionner le clic d’un internaute. Cela dit, il est possible d’être en première position sur un mot clé donné dans la SERP et obtenir moins de trafic que le deuxième. D’où l’importance de faire optimiser son SEO par un professionnel

Pour être plus clair, voici les éléments principaux des serps de Google qui conditionnent le trafic obtenu par CTR.

01 – La mise en page de la SERP

Le premier facteur qui influence votre taux de clic dans une SERP est la mise en page de celle-ci par le moteur de recherche concerné. Vous avez bien lu, Google ou ses concurrents n’ont pas de mise en page constante pour leurs serps. Celle-ci varie d’une requête à une autre et d’un internaute à un autre. En fonction d’elle, vous pouvez être bénéficiaire ou non.

Un cas récurrent de mise en page est l’affichage d’un résultat zéro. Celui-ci vient avant le premier résultat de la SERP et est beaucoup plus élaboré de façon à répondre le mieux à la requête de l’internaute. Bien que beaucoup de propriétaires de site visent cette place qu’ils nomment, « le Saint-Graal en SEO », sachez tout de même qu’il n’est pas aussi performant que ça.

résultat zero

Il bénéficie plus au moteur de recherche qu’à vous, car l’internaute est le plus souvent déjà satisfait par l’extrait proposé. Il clique rarement pour avoir plus de détails. Selon les statistiques de l’agence SISTRIX la position zéro dans Google réduit de 5 % le taux de clic dans les résultats de la SERP organique. Ceci tout en équilibrant les parts dans les trois premiers résultats comme suit (1er résultat – 23.3 %, 2em résultat – 20.5 %, 3e résultat – 13.3 %).

02 – La présence ou non des annonces

Les annonces, vous les connaissez, ces résultats occupent généralement les premières places dans la SERP de Google et qui portent l’inscription « annonce ». Pour les aguerris du Web comme vous, ils sont facilement détectables, mais pour un internaute Lambda, ce n’est pas forcément le cas. Celui-ci ouvrira une annonce au détriment des résultats naturels un peu plus bas.

Selon une étude récente, la présence de ces annonces sur une SERP réduit le taux de clic des annonces naturelles. Le chiffre est assez alarmant, cette présence des résultats sponsorisés réduit de 10 points le taux de clic. Heureusement, ces annonces sont le plus souvent sollicitées sur les mots clés commerciaux et de courte traîne. Si vous avez bien choisi vos mots clés en amont, vous pouvez éviter la concurrence avec ses résultats.

03 – La qualité du Rich Snippets (meta description), du titre de l’URL…

Tous les résultats d’une SERP, ou presque, ont ce qu’on appelle le Rich Snippets (extraits enrichis). Pour rappel, il s’agit de cet extrait qui est affiché avant ou après le titre du résultat. Celui-ci a pour but de résumer le contenu de la page et ainsi orienter l’internaute dans son clic. Vous l’aurez compris, s’il n’est pas pertinent, il réduira forcément le taux de clic du résultat au profit des résultats suivants.

C’est ce qui explique le fait qu’un résultat en dessous du vôtre peut obtenir sensiblement plus de trafic que vous sur une requête précise. Il en est de même pour la qualité de votre titre et de l’URL de votre page. De ce fait, pour maximiser votre taux de clic dans une SERP, il est crucial de travailler ses éléments en votre avantage. C’est une mission de AMS Focus qui vous accompagne dans cet objectif en vous permettant d’avoir les meilleures armes pour votre SEO.

04 – La présence des photos ou des vidéos

Les moteurs de recherche comme Google possèdent des onglets dédiés à l’affichage des photos et des vidéos. Cependant, il arrive que ceux-ci se retrouvent sur la page principale de la SERP et généralement en haut de page. 

Cette présence déclasse les résultats organiques et a un impact négatif sur le CTR de ceux-ci. Certes, ils peuvent parfois booster le taux de clic de certains sites, car en cliquant sur une image, il est possible d’atteindre la page mère de celle-ci.

On parle bien entendu d’un cas général et en prenant comme référentiel le SERP 1. La présence de ce type de résultat réduit le taux de clic par résultat. Pour éviter de faire la concurrence avec eux, l’astuce est de choisir délicatement son mot clé

Celui qui n'affiche pas ou moins de type de résultat. Comme précédemment, notre équipe peut se charger de vous trouver des mots clés pertinents et accessibles en fonction de votre site et de votre niche. Parlons-en